Derniers sujets

» le grand prix de monaco
Mar 18 Mai - 15:05 par zouloutte

» virage de la rascasse
Mar 18 Mai - 15:01 par zouloutte

» Grand Prix de Monaco:16 Mai 2010
Dim 16 Mai - 10:46 par Jeep

» Grand Prix D'Espagne:9 Mai 2010
Lun 10 Mai - 20:49 par Jeep

» reveillez vous
Sam 8 Mai - 13:50 par zouloutte

» (Sondage) Qui sera Champion du Monde 2010
Jeu 6 Mai - 20:02 par Jeep

» Hispania Racing Team F1
Jeu 6 Mai - 19:12 par Jeep

» Italie Scuderia Ferrari Santander
Jeu 6 Mai - 18:55 par Jeep

» Topic SuperLeague Formula
Mar 4 Mai - 19:26 par Jeep

Navigation


    F1 - Crashgate ( La suspension à vie de Flavio Briatore est annulée)

    Partagez
    avatar
    zouloutte

    Messages : 72
    Points : 3085
    Date d'inscription : 05/12/2009
    Localisation : Franche-Comté

    Re: F1 - Crashgate ( La suspension à vie de Flavio Briatore est annulée)

    Message  zouloutte le Ven 8 Jan - 16:58

    La F I A n'a pas dit son dernier mot

    Elle peut faire appel

    Et là, nous sommes devant un cas grave de tricherie avéré

    avec mis en danger d'autrui ; Ce qui n'est pas rien !!!!!!!

    Ayrton88

    Messages : 14
    Points : 2965
    Date d'inscription : 02/12/2009

    F1 - Crashgate ( La suspension à vie de Flavio Briatore est annulée)

    Message  Ayrton88 le Mar 5 Jan - 18:33

    Le tribunal de grande instance de Paris a annulé la décision prise le 21 septembre par la FIA de radier à vie Flavio Briatore du monde de la Formule 1 pour son rôle dans l'affaire dite du Crashgate*. Le TGI a jugé cette sanction «irrégulière» et a accordé 15 000 euros de dommages et intérêts à l'homme d'affaires et manager italien, qui en exigeait un million.Le cas de l'ancien directeur technique de Renault Pat Symonds était également en jeu avec comme jugement: suspension de cinq ans annulée et s'est vu accorder 5000 euros d'indemnités, là où il en demandait 500 000.


    S'ils ont reconnu qu'ils n'avaient pas compétence pour «se prononcer sur la responsabilité» de Flavio Briatore dans cette affaire, les magistrats parisiens ont expliqué que «sous couvert d'un ordre donné à ses membres, le Conseil mondial du Sport automobile (CMSA) a incontestablement infligé, fût-ce indirectement, une sanction à deux personnes (MM. Briatore et Symonds) sur lesquelles il n'avait pas autorité». Selon eux, MM. Symonds et Briatore sont en effet des «tiers à l'égard de la FIA», mais en aucun cas des «membres». Pour le tribunal, le CMSA, qui a «interdit aux membres et licenciés de la FIA de travailler avec MM. Briatore et Symonds», n'a «pas le pouvoir d'édicter» cette sanction. Le tribunal, présidé par Christian Hours, a en outre estimé que la procédure suivie par la FIA n'avait «pas respecté les droits des demandeurs».

    * Le 28 septembre 2008, la Renault conduite par Nelson Piquet Jr était sortie de la piste, provoquant l'entrée de la voiture de sécurité. Fernando Alonso en avait profité pour combler son retard et s'était imposé. Dans son jugement, la FIA avait estimé «que les membres de l'écurie de F1 Renault, Flavio Briatore, Pat Symonds (directeur technique) et Nelson Piquet Jr avaient conspiré pour causer un accident volontaire.» (Avec AFP)

      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 19:05