Derniers sujets

» le grand prix de monaco
Mar 18 Mai - 15:05 par zouloutte

» virage de la rascasse
Mar 18 Mai - 15:01 par zouloutte

» Grand Prix de Monaco:16 Mai 2010
Dim 16 Mai - 10:46 par Jeep

» Grand Prix D'Espagne:9 Mai 2010
Lun 10 Mai - 20:49 par Jeep

» reveillez vous
Sam 8 Mai - 13:50 par zouloutte

» (Sondage) Qui sera Champion du Monde 2010
Jeu 6 Mai - 20:02 par Jeep

» Hispania Racing Team F1
Jeu 6 Mai - 19:12 par Jeep

» Italie Scuderia Ferrari Santander
Jeu 6 Mai - 18:55 par Jeep

» Topic SuperLeague Formula
Mar 4 Mai - 19:26 par Jeep

Navigation


    21. BRUNO SENNA

    Partagez
    avatar
    gladiator95190
    Admin

    Messages : 104
    Points : 3253
    Date d'inscription : 29/11/2009
    Age : 45
    Localisation : Londres

    21. BRUNO SENNA

    Message  gladiator95190 le Sam 13 Mar - 2:53

    Bruno Senna Lalli est le fils de Viviane Senna, la sœur d'Ayrton, et de l'Italien Flavio Lalli.
    Dès l'âge de huit ans, le jeune garçon rêve de suivre les traces de son oncle. Il affronte d'ailleurs régulièrement ce dernier lors de courses de karting organisées dans la ferme familiale. Ayrton Senna trouve son neveu extrêmement prometteur, au point de déclarer à la presse un jour de 1993 : « Si vous me croyez rapide, attendez d'avoir vu mon neveu Bruno. » Le 1er mai 1994 à Imola, Senna se tue au cours du Grand Prix de Saint Marin. Viviane interdit alors à son fils de faire carrière dans le sport automobile.



    Ainsi Bruno ne touche pas un volant pendant dix ans. En 1996, il est frappé par une nouvelle tragédie avec le décès de son père dans un accident de moto. Ce n'est qu'en 2004, dix ans après la mort de son oncle, qu'il peut commencer sa carrière en sport automobile. Il a alors 21 ans, ce qui est tardif pour débuter. Toutefois, il bénéficie de l'appui et des conseils de l'équipier et ami d'Ayrton, Gerhard Berger. Il dispute ainsi les deux dernières courses du championnat britannique de Formule BMW, et obtient une sixième place. Il court aussi à Macao sur une Formule Renault 2.0, et finit brillant second.
    Le moment le plus émouvant de cette année a lieu à Interlagos, à l'occasion du Grand Prix du Brésil, où il effectue quelques tours de piste au volant d'une Lotus 98T que pilotait Magic Senna en 1986.



    En 2005, Bruno Senna fait ses débuts dans le championnat britannique de Formule 3, au sein de l'écurie RR Racing, propriété de Kimi Raïkkönen et Steve Robertson. Il s'y montre régulier et obtient quelques podiums, d'où une satisfaisante dixième place au classement final. Sa saison est surtout marquée par un impressionnant accident dont il est victime à Snetterton, mais il s'en sort heureusement indemne.
    Début 2006, Senna dispute quatre manches de F3 en ouverture du Grand Prix d'Australie de F1, et l'emporte à trois reprises. Il court aussi l'épreuve de Porsche Super Cup du GP de Monaco, mais est forcé à l'abandon. En F3, toujours avec RR Racing, il remporte cinq victoires, dont deux sous la pluie à Oulton Park, et finit troisième au final, ce qui constitue un excellent résultat. Enfin, il est septième des Masters de Formule 3 de Zandvoort.



    En 2007, le Brésilien passe au GP2, la dernière marche avant la Formule 1. Il est engagé par la prestigieuse équipe néerlandaise Arden. En mai, il décroche sa première victoire à Barcelone devant Timo Glock et Luca Di Grassi. Il réalise ensuite plusieurs podiums et termine le championnat à la huitième place. A la fin de l'année, il court à nouveau le Grand Prix de Monaco pour RR Racing, mais ne finit pas l'épreuve.
    Pour 2008, Bruno passe chez iSport International. Au cours de l'hiver, il participe aux GP2 Asia et finit cinquième avec notamment deux deuxièmes places. Au cours de la saison régulière, Senna se bat pour le titre contre Giorgio Pantano. Le 23 mai, il gagne la course de Monaco, quinze ans jour pour jour après la dernière victoire de son oncle sur ce circuit. Il l'emporte aussi à Silverstone et obtient de nombreux podiums, mais une fin de saison médiocre l'oblige à s'incliner devant Pantano. Il finit tout de même vice-champion, après avoir dominé son coéquipier, l'Indien Karun Chandhok. Lors d'une manche à Istanbul, il se fait très peur en percutant un chien à pleine vitesse. Si la pauvre bête est évidemment tuée, Senna peut s'estimer heureux de n'être contraint qu'à un abandon.



    Fin 2008 il semble tout proche d'obtenir un volant en Formule 1. Il est en effet courtisé par les écuries Honda et Toro Rosso, pour lesquelles il effectue des essais. Honda décide de l'engager pour la saison 2009 au détriment du vétéran Rubens Barrichello, mais le constructeur japonais annonce subitement son retrait de la F1. L'équipe est reprise ensuite par Ross Brawn, qui ne veut pas de Senna et reconduit Barrichello. Senna tente alors de se recaser chez Toro Rosso, mais la petite équipe italienne décide elle aussi de reconduire son pilote titulaire, Sébastien Bourdais.



    Sans volant en monoplace pour 2009, Bruno est un temps tenté de piloter une Mercedes en DTM. Finalement, il se tourne vers l'Endurance et rejoint l'écurie française Oreca dans le championnat Le Mans Series. Avec une voiture largement dépassée par les Audi et autres Peugeot, il obtient tout de même en compagnie de Stéphane Ortelli deux podiums aux 1000Km de Barcelone et aux 1000Km d'Algarve. Aux côtés d'Ortelli et de Tiago Monteiro, il court ses premières 24 heures du Mans, mais ne voit pas l'arrivée.



    Fin 2009, Bruno Senna se remet en quête d'un volant en Formule 1. Il conclut en novembre un accord avec l'une des équipes nouvelles entrantes, à savoir l'écurie espagnole Campos Meta. Vu la faiblesse des finances de cette dernière, le Brésilien accepte de ne toucher aucun salaire et même de payer son volant. Toutefois, au cœur de l'hiver, la structure rencontre de graves difficultés financières, au point que sa participation au championnat du monde 2010 apparaît très hypothétique. Dallara, qui construit la voiture, se plaint de ne pas être payée.
    In extremis, Campos trouve un repreneur fin février en la personne de José Ramon Carabante, qui rachète l'équipe et la renomme Hispania Racing Team. Senna se voit adjoindre comme équipier Karun Chandhok, qu'il a déjà fréquenté deux ans plus tôt en GP2. Le 4 mars 2010, la Dallara HRT-Cosworth est présentée au public, moins de deux semaines avant le début de la saison. Ainsi, seize ans après la disparition de son oncle Ayrton, Bruno Senna peut à 27 ans débuter en Formule 1. Mais sa tâche s'annonce extrêmement rude au volant d'une monoplace qui prend le départ de la première course à Bahreïn sans jamais avoir roulé auparavant.

      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 18:57