Derniers sujets

» le grand prix de monaco
Mar 18 Mai - 15:05 par zouloutte

» virage de la rascasse
Mar 18 Mai - 15:01 par zouloutte

» Grand Prix de Monaco:16 Mai 2010
Dim 16 Mai - 10:46 par Jeep

» Grand Prix D'Espagne:9 Mai 2010
Lun 10 Mai - 20:49 par Jeep

» reveillez vous
Sam 8 Mai - 13:50 par zouloutte

» (Sondage) Qui sera Champion du Monde 2010
Jeu 6 Mai - 20:02 par Jeep

» Hispania Racing Team F1
Jeu 6 Mai - 19:12 par Jeep

» Italie Scuderia Ferrari Santander
Jeu 6 Mai - 18:55 par Jeep

» Topic SuperLeague Formula
Mar 4 Mai - 19:26 par Jeep

Navigation


    23. Kamui KOBAYASHI

    Partagez
    avatar
    gladiator95190
    Admin

    Messages : 104
    Points : 3253
    Date d'inscription : 29/11/2009
    Age : 45
    Localisation : Londres

    23. Kamui KOBAYASHI

    Message  gladiator95190 le Sam 13 Mar - 3:05

    Kamui Kobayashi débute par le Karting à l'âge de dix ans, en 1996. En sept saisons dans cette discipline, il décroche quatre titres.

    En 2003, il fait à 17 ans ses débuts en monoplaces en participant au championnat de Formule Toyota. Il finit vice-champion derrière Kazuki Nakajima.
    Ces bons résultats lui permettent d'intégrer le Toyota Young Drivers Program, la structure sensée permettre aux « produits » de Toyota d'accéder en Formule 1. Kamui débarque en 2004 en Europe et dispute le championnat d'Italie de Formule Renault. Sa première saison est assez satisfaisante puisqu'il finit quatrième du championnat. C'est en 2005 qu'il éclate au grand jour, en remportant les championnats italien et européen.
    En 2006, le jeune Japonais dispute le championnat de F3 Euroseries, au sein de la prestigieuse écurie ASM. Cette saison plutôt satisfaisante se finit au huitième rang. Il se fait surtout remarquer en gagnant la première manche de la fameuse course de Macao.

    En 2007 Kobayashi est nommé pilote essayeur de Toyota en Formule 1. Il doit toutefois justifier cet honneur en essayant de remporter les F3 Euroseries. Il n'y parvient pas, terminant quatrième du championnat avec une victoire.
    Pour 2008, Kamui passe à l'étage supérieur et intègre le GP2 avec l'équipe DAMS. Toyota le conserve dans son équipe de F1, lui donnant même le titre de troisième pilote à la place de Franck Montagny. Début 2008, lors des GP2 Asia, le Japonais montre un bon potentiel en gagnant deux courses. Mais en Europe, sa saison est très médiocre. En dehors d'une victoire en ouverture à Barcelone, il n'inscrit quasiment aucun point et finit à une piteuse seizième place. Son élan semble alors brisé.
    Kobayashi est toutefois conservé par Toyota et DAMS pour la saison 2009. A nouveau, il se montre très bon en GP2 Asia durant l'intersaison, puisqu'il parvient à remporter le championnat avec deux succès. Mais comme l'année précédente, Kobayashi s'écroule lorsque le vrai championnat débute. Le malheureux Japonais connaît une saison épouvantable, avec seulement une troisième place décrochée au Nürburgring et une nouvelle seizième place finale à la clé.

    A la fin de la saison 2009, l'avenir de Kobayashi s'inscrit en pointillé. Mais la chance va lui sourire. Au GP du Japon de Formule 1, il remplace sur la deuxième Toyota pour les essais du vendredi Timo Glock malade. Le samedi, l'Allemand est victime d'un gros accident qui le contraint à déclarer forfait. Il est alors trop tard pour que Kobayashi puisse disputer la course, mais la convalescence de Glock étant plus longue que prévu, le Japonais est finalement titularisé pour le GP du Brésil.
    Au vu de ses piètres résultats en GP2, les observateurs ont peine à croire que Kobayashi puisse réussir quelque chose dans une F1. Et pourtant il parvient à se hisser à la onzième place sur la grille, après des qualifications disputées sous des trombes d'eau. La course du Japonais débutant est excellente. Très bien parti, il occupe en début de course la sixième place et résiste longtemps au futur champion du monde Jenson Button. Après son ravitaillement et un accrochage avec Nakajima, il recule dans la hiérarchie, mais termine tout de même dixième, après un très beau dépassement sur la Ferrari de Fisichella. Kamui Kobayashi a donc impressionné pour sa première sortie en F1, et il va confirmer lors de la dernière course à Abou Dhabi, Glock ne pouvant pas revenir. Qualifié cette fois-ci au douzième rang, le Japonais remonte jusqu'à la sixième place et inscrit ainsi ses trois premiers points en F1, devant son équipier Jarno Trulli, 35 ans et 216 Grands Prix au compteur !

    Avec de tels débuts, Kobayashi semble en bonne position pour être titularisé par Toyota en 2010. Mais quelques jours après la fin du championnat, le constructeur japonais annonce son retrait de la Formule 1. Kamui est donc contraint d'aller voir ailleurs. En contacts avec Renault, il décide finalement de signer avec Sauber-Ferrari, l'ex-équipe BMW que Peter Sauber a racheté après le départ de la marque bavaroise.

      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 19:01