Derniers sujets

» le grand prix de monaco
Mar 18 Mai - 15:05 par zouloutte

» virage de la rascasse
Mar 18 Mai - 15:01 par zouloutte

» Grand Prix de Monaco:16 Mai 2010
Dim 16 Mai - 10:46 par Jeep

» Grand Prix D'Espagne:9 Mai 2010
Lun 10 Mai - 20:49 par Jeep

» reveillez vous
Sam 8 Mai - 13:50 par zouloutte

» (Sondage) Qui sera Champion du Monde 2010
Jeu 6 Mai - 20:02 par Jeep

» Hispania Racing Team F1
Jeu 6 Mai - 19:12 par Jeep

» Italie Scuderia Ferrari Santander
Jeu 6 Mai - 18:55 par Jeep

» Topic SuperLeague Formula
Mar 4 Mai - 19:26 par Jeep

Navigation


    14. ADRIAN SUTIL

    Partagez
    avatar
    gladiator95190
    Admin

    Messages : 104
    Points : 3253
    Date d'inscription : 29/11/2009
    Age : 45
    Localisation : Londres

    14. ADRIAN SUTIL

    Message  gladiator95190 le Lun 1 Fév - 21:24

    Adrian Sutil est né le 11 janvier 1983 à Gräfelfing dans la banlieue de Munich. Jusqu'à l'âge de 14 ans, il suit les traces de son père, musicien, grâce à ses talents de pianiste. A ce moment là, Adrian fait connaissance avec le karting et décide de changer radicalement de voie et n'a dès l'ors qu'un objectif : arriver en formule 1. Jusqu'en 2000 il accumule de l'expérience, et, cette année là, il prend la 3eme place du championnat allemand ICA. En 2001, il est champion d'Europe de karting avec l'équipe Birel. En 2002, il passe en formule Ford, où il va faire 12 pôles, gagner 12 courses... En 12 grand prix ! En 2003, il change à nouveau de compétition et pars prendre la 6eme place du championnat Allemand de formule BMW avec tout de même 2 pôles et 4 podiums durant cette saison.

    En 2004, il grimpe un échelon, puisqu'il parvient en F3 Euroseries, où il va rester discret, et ce malgré deux pôles positions. Profitant de la supériorité en piste des voitures de son équipe ASM, Adrian et son équipier Lewis Hamilton (qui fera lui aussi ses débuts en F1 en 2007) vont dominer la saison. Et même si Hamilton à grandement dominé le jeune pilote Munichois, ce dernier finit vice-champion avec à nouveau 2 pôles, mais aussi 2 victoires et 11 podiums (ainsi que les meilleurs tours à Monaco, Spa et au Norisring).

    En 2006, il court quelques grand prix en A1 GP durant l'hiver, mais décide de partir en F3Japonaise, et il remporte le championnat. L'Allemagne ayant trouvé un nouveau prodige à l'instar de Sebastian Vettel, il est remarqué par l'équipe Midland, et cette année 2006 marque un tournant puisqu'il est engagé comme 3eme pilote à trois reprises (Nurburgring, Magny-cours et Suzuka).

    Soutenu par Spyker, Adrian aurait pu être pilote d'essai à plein temps dans la petite équipe néerlandaise, pour seconder Albers et Monteiro. Mais Tiago Monteiro n'est finalement pas prolongé pour 2007, et Spyker engage Adrian Sutil, malgré une équipe enthousiaste et un moteur Ferrari, la saison d'Adrian se présentait comme difficile : son équipier étant considéré comme une valeur montante, et pourtant...
    Sutil, même s'il ne marque qu'un point, réussi à dominer son équipier sur la première partie de saison, en qualification, comme en course. Son équipier néerlandais sera même licencié peu après la course britannique, remplacé par Markus Winkelhock.


    Il est tout naturelement reconduit pour la saison suivante chez Force India, ex-Spyker, grâce à ses preformances convenables en 2007, et sera confronté pour la nouvelle saison, à l'expérimenté Fisichella.



    En 2008, Il réalise des performances assez moyennes, liées notamment à la VJM01 qui n'est pas au niveau de ses concurrents. Il occupe assez souvent la dernière ligne, au côté de son équipier Giancarlo Fisichella. La saison de Sutil est ponctuée par des abandons fréquents, 11 sur 18 Grands Prix. Il réalise cependant un exploit pendant sa saison. Lors du GP de Monaco, Adrian part 18e sur la grille de départ, et une course difficile comme la plupart de ses courses s'annonce ainsi. Cependant, des conditions météorologiques difficiles et un peu de chance lui permirent de pointer aux avant-postes, à la 4e place jusqu'au 67e tour, où il se fait harponner par Kimi Raikkonen. Ainsi se finit le rêve de Sutil, qui était aux portes du premier podium de sa courte carrière, et surtout qui était dans les points. Cette occasion ne se représenta pas pour le pilote allemand, qui finit sa saison avec un compteur vierge, et avec pour meilleur résultat une maigre 13e place. Il est néanmoins conservé pour l'année 2009, toujours aux côtés du vétéran Fisichella.



    Cette nouvelle année s'annonce bien mieux pour Adrian. Dès la course en Australie, il est aux portes de la Q2, finissant 16e à quelques centièmes de son équipier. Il finit à la porte des points, 9e, après une course solide et après la disqualification d'Hamilton. Il confirme les performances de la VJM02 dès le GP de Chine, où il pointe à la 6e place avant d'avoir un accident, mettant un terme à ses espérances de points. S'en suit un petit passage à vide, mais son GP national voit Adrian à la 7e place sur la grille de départ. Il réalise un très bon début de course, et est deuxième avant son ravitaillement. Il retrouve cependant son grand ami finlandais Raikkonen à la sortie des stands, qui abime son aileron avant, écartant le pilote allemand des points.

    Ce n'est que partie remise. Sutil réalise une bonne performance au GP d'Europe en se qualifiant 12e et en finissant 10e. Il finit à une bonne 11e place en Belgique, mais il est éclipsé par son coéquipier Fisichella qui offre la première pole position et le premier podium à son équipe Force India. Fisichella parti chez Ferrari à la place de Badoer, remplacé par Liuzzi, Sutil aborde le GP de Monza confiant. Il se qualifie en deuxième position, et réalise une course très solide, derrière Raikkonen durant tout le GP. Il finit 4e, et marque 5 points bien mérités. Il signe au passage son premier tour en course personnel, et le premier de son équipe. La fin de saison de Sutil est tout aussi bonne. Malgré un accident un peu stupide à Singapour, il se qualifie 8e au Japon, 3e au Brésil, sans jamais pouvoir concrétiser en terme de points.

    Il finit la saison à la 17e place du championnat du monde. Au vu de ses bonnes performances, il est convoité durant l'intersaison par des équipes de renommée comme Renault, mais il remplie finalement chez Force India pour la saison 2010, aux côtés de Liuzzi.

      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 18:58