Derniers sujets

» le grand prix de monaco
Mar 18 Mai - 15:05 par zouloutte

» virage de la rascasse
Mar 18 Mai - 15:01 par zouloutte

» Grand Prix de Monaco:16 Mai 2010
Dim 16 Mai - 10:46 par Jeep

» Grand Prix D'Espagne:9 Mai 2010
Lun 10 Mai - 20:49 par Jeep

» reveillez vous
Sam 8 Mai - 13:50 par zouloutte

» (Sondage) Qui sera Champion du Monde 2010
Jeu 6 Mai - 20:02 par Jeep

» Hispania Racing Team F1
Jeu 6 Mai - 19:12 par Jeep

» Italie Scuderia Ferrari Santander
Jeu 6 Mai - 18:55 par Jeep

» Topic SuperLeague Formula
Mar 4 Mai - 19:26 par Jeep

Navigation


    F1: avec Trulli et Kovalainen, Fernandes veut perpétuer la légende de Lotus

    Partagez
    avatar
    gladiator95190
    Admin

    Messages : 104
    Points : 3253
    Date d'inscription : 29/11/2009
    Age : 45
    Localisation : Londres

    F1: avec Trulli et Kovalainen, Fernandes veut perpétuer la légende de Lotus

    Message  gladiator95190 le Mar 15 Déc - 2:36

    F1: avec Trulli et Kovalainen, Fernandes veut perpétuer la légende de Lotus



    PARIS — En annonçant lundi à Kuala Lumpur que l'Italien Jarno Trulli et le Finlandais Heikki Kovalainen, deux pointures, seraient au volant des Lotus F1 en 2010, le fondateur de cette nouvelle écurie, Tony Fernandes, a montré qu'il avait les moyens de perpétuer la légende Lotus.

    "Il faut que je me pince pour y croire. Nous n'avons pas encore fini de monter notre première voiture et nous avons déjà sous contrat deux pilotes qui ont déjà remporté des Grands Prix. C'est un grand honneur et je suis sûr que nous faisons déjà des envieux", a dit Fernandes, fondateur d'Air Asia, lors d'une conférence de presse à l'aéroport de Kuala Lumpur.

    Si le recrutement de Trulli, 35 ans, semblait acquis de longue date après le retrait de Toyota, celui de Kovalainen est plus surprenant. Coéquipier de Lewis Hamilton en 2009 chez McLaren, le Finlandais sera remplacé par le nouveau champion du monde, Jenson Button. Mais son CV a été jugé meilleur que celui de Jacques Villeneuve, autre candidat à un poste chez Lotus F1.

    Quinze ans après la disparition, sur les grilles de F1, de la marque fondée par Colin Chapman, Fernandes va donc ouvrir un nouveau chapitre: "Nous ne sommes pas là pour défendre le patrimoine de Lotus mais nous voulons être dignes de son prestige", disait, la semaine dernière à Monaco, cet entrepreneur à succès qui a créé Air Asia trois jours après les attentats du 11 septembre.

    Lotus F1 sera basée en Angleterre, à Norfolk, mais Fernandes tient beaucoup à ce qu'elle renforce son identité malaisienne autour de son pilote essayeur, Fairuz Fauzy, déjà vu en A1 Grand Prix, et du Lotus Group, propriété du constructeur Proton qui fabrique désormais les coupés sportifs de la marque

    "Parti d'une page blanche" en septembre, quand la FIA a accordé à Lotus l'une des dernières places disponibles sur la grille 2010, Fernandes annonçait à Monaco "une semaine d'avance sur le planning" et des objectifs raisonnables: "Etre la meilleure des nouvelles équipes, devant celle de Richard Branson (Virgin)".

    "Le choix de Jarno, Heikki et Fairuz comme pilotes témoigne de la qualité de notre écurie, de notre ambition et surtout de notre perspective à long terme de succès en F1", a-t-il affirmé lundi. "Je pense vraiment que nous avons les meilleurs pilotes. Nous avons maintenant l'opportunité de gagner. Le top 5, le top 10, ce n'est plus seulement un rêve..."

    En quelques jours, le ton a changé et Fernandes rêve déjà tout haut. Même s'il reste un homme d'affaires conscient des réalités de la F1: "J'ai été sponsor de Williams pendant quatre ans, donc je sais ce que c'est. Et il y a beaucoup de choses qu'on peut faire pour augmenter les revenus de la F1, par exemple grâce à internet et aux réseaux sociaux comme Facebook."

    "C'est plutôt un bon moment pour investir en F1", ajoute le patron. "Les coûts ont baissé et les audiences vont continuer à augmenter, notamment en Asie grâce à des équipes comme Force India et Lotus. Nous sommes convaincus que les Malaisiens vont beaucoup s'intéresser à la F1 l'an prochain".

    En 2010, le budget de Lotus F1 sera de 55 millions de livres sterling (60 millions d'euros). Ce sera peut-être un peu juste pour aller chatouiller les McLaren, Mercedes et autre Ferrari, sur la piste, mais on peut faire confiance à Tony Fernandes et à ses pilotes: Lotus va à nouveau faire vibrer les fans de F1.

    (AFP)

      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 18:55